Accueil    Début    Chiffres    Docs    Albums    Liens    Agir    Vidéos    Le Blog    Vivr’HandiAccueil.htmlDebut.htmlChiffres.htmlDocs/Docs.htmlAlbums/Albums.htmlLiens.htmlVideos.htmlhttp://www.36mots.frhttp://www.vivrhandi.frhttp://livepage.apple.com/shapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1shapeimage_1_link_2shapeimage_1_link_3shapeimage_1_link_4shapeimage_1_link_5shapeimage_1_link_6shapeimage_1_link_7shapeimage_1_link_8shapeimage_1_link_9
 

36 mois, et ensuite...

Agir pour la Sécurité Routière !

    L’Etat participe activement à faire chuter la morbidité routière. Et pour y parvenir, évidement, tous les moyens sont bons : prévention, sensibilisation et, le plus controversé mais, chiffres à l’appui, le plus efficace, la répression !

    Changer les habitudes d’une population ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Cela peut prendre beaucoup de temps, voir plusieurs générations. Pour que la route reste un endroit où l’on circule, et non plus un endroit où l’on s’y massacre, nous avons tous un rôle actif à jouer, des efforts à fournir. Ne serait-ce que se sentir responsable envers ses concitoyens, en adaptant sa vitesse, mais aussi en ne prenant le volant sous aucun prétexte lorsque l’on a bu, fumé, ou encore pris des médicaments. Il est temps de prendre conscience que dans ce cas, ce n’est pas un problème d’argent, que ce n’est pas non plus avec les forces de l’ordre que vous jouez «au chat et à la souris». C’est avec votre vie et celle de ceux qui vont se trouver sur votre chemin,
que vous ‘‘jouez’’. La question qu’il convient alors de se poser est simple : En avez-vous seulement le droit ?

Posez-vous la question chaque fois avant de tourner la clef de contact : ‘’Ai-je le droit d’engager ma vie, est surtout celles des autres ?’’ La réponse découle de votre bon sens.

    Ma sinistre expérience en tant que victime de la route me permet maintenant d’aller sensibiliser ‘‘nos jeunes’’ directement dans les lycées et les collèges, car ce sont les plus exposés. La Préfecture du Var, la Maison de la Sécurité Routière du Var, ainsi que le Conseil Général du Var travaillent de concert et ne ménagent pas leurs efforts afin d’organiser tout au long de l’année différentes actions de sensibilisation, proposant divers ateliers pédagogiques à chaque manifestation.

    C’est gens forment une équipe aussi dynamique que sympathique, animée par un objectif commun : sauver des vies ! Enrôlé courant 2008 au sein du groupe, j’explique régulièrement aux jeunes et aux moins jeunes, la vie après un accident de la voie publique, lorsque l’on se retrouve brisé, de surcroît assis... sur un fauteuil roulant. Bien sûr, il n’est pas toujours évident de raconter son parcours devant de telles assemblées, de plus, appuyé d’un diaporama retraçant les grandes étapes de ce traumatisme ‘’en Technicolor’’. Mais ma motivation est bien plus forte que mes craintes, et si cela peut leurs épargner ces intolérables souffrances et frustrations, alors mon expérience, mon témoignage aura servi à quelque chose.

    Ceux-là aujourd’hui, d’autres demain, ces jeunes accèdent à la route et vont devoir se frayer un chemin parmi un trafic en perpétuelle expansion. Leurs instaurer les règles de conduite n’est plus suffisant, il est temps de leurs expliquer que la chaussée est un piège, bien trop souvent mortel, et qu’en plus de gérer sa conduite et celle des autres, il devient important de ne pas s’y exposer inutilement.